First directory of intelligence-related sources

We are proud to announce the launch of the first directory of intelligence-related sources with a focus on Switzerland. This tool is designed to help intelligence professionals in their daily business and to offer a global perspective of the different actors within the Swiss Intelligence Community.

You can access the directory from the main menu or by clicking here. You can also subscribe to the directory RSS feed to stay tuned and never miss a new interesting source.

Please note that this new feature is a beta version and the listed sources are currently not exhaustive. You can help us to improve the directory by submitting new sources through the dedicated form.

General feedbacks are always welcome:

Best regards,

Kilian Cuche for
The Swiss-Intelligence.INFO team

Posted in Competitive Intelligence, Intelligence Economique, Press Review | Tagged | Leave a comment

Le Cybersecurity Tech Accord pour lutter contre le cybercrime a été signé à Genève

La lutte au niveau mondial contre le cybercrime s’organise. 34 multinationales ont signé le Cybersecurity Tech Accord, un texte dans lequel elles s’engagent à ne pas collaborer avec des gouvernements pour lancer des cyberattaques, à protéger leurs clients et à aider les Etats à lutter contre toute tentative de piratage. Lancé par Microsoft, ce texte fondateur devrait permettre à Genève de se profiler comme future base d’une convention numérique mondiale.

L’accord, qui tient sur deux pages A4, pose quatre principes. Les entreprises s’engagent à protéger leurs clients – que ce soit des particuliers ou des gouvernements – et à concevoir des produits et des services aussi résistants que possible. De plus, elles promettent de «ne pas aider des gouvernements à lancer des cyberattaques contre d’innocents citoyens et des entreprises, où qu’ils se trouvent». Enfin, les multinationales s’engagent à aider notamment des Etats pour lutter contre le cybercrime. Dernier point, ces entreprises assurent qu’elles collaboreront entre elles pour améliorer la cybersécurité.

Le Cybersecurity Tech Accord intéresse Genève de très près. Fin 2017, le canton a multiplié les initiatives, notamment via les Geneva Digital Talks, pour se profiler comme la capitale mondiale de la cybersécurité. Mardi, Pierre Maudet, conseiller d’Etat chargé du Département de la sécurité et de l’économie, saluait l’accord entre les géants de la technologie, rappelant la volonté de Brad Smith de créer une «convention de Genève du numérique». Pour l’heure, des contacts sont en cours entre Genève et la Confédération à ce sujet, avant que le canton ne recontacte sans doute Microsoft ces prochaines semaines.

Source : Le Temps

Posted in Cyber Security, Press Review | Tagged , , | Leave a comment

Comment la blockchain pourrait révolutionner l’administration

Dans le cadre de l’initiative Digital Switzerland, nous avons pris le pari de permettre la création de sociétés anonymes en moins de 48 heures, faisant passer la Suisse dans le top 10.

Un groupe s’est rapidement constitué autour du projet, comprenant notamment IBM, Swisscom, le Registre du commerce de Zoug, ainsi que plusieurs avocats et notaires. En analysant la situation actuelle, nous avons réalisé que la lenteur helvétique n’est pas due à une trop grande complexité procédurale, mais plutôt au fait que les différentes parties impliquées dans le processus sont organisées en séquence; un acteur (avocat, entrepreneur, notaire, banque, registre) doit attendre que le précédent ait terminé son travail avant de commencer le sien. Pour cette raison, nous avons mis en place la technologie Proxeus afin de paramétrer un smart contract permettant de mieux coordonner le travail entre les parties.

Dans cette nouvelle configuration, l’entrepreneur est invité à saisir les informations nécessaires à l’inscription au registre dans un workflow guidé, à la suite duquel tous les documents sont produits – de façon numérique, mais aussi en format imprimable, le cadre légal actuel ne permettant pas de passer outre la signature manuscrite et la notarisation sur papier. C’est un changement total de perspective: dans un système fondé sur la blockchain, c’est l’entrepreneur qui enregistre sa propre société – les autres parties viennent simplement valider l’inscription, confirmant que les conditions nécessaires sont remplies (le capital a été payé, les actes authentiques ont été créés, le nom de la société est disponible, son but est formulé de façon adéquate, etc.).

Lundi soir à Zurich, le système a été mis à l’épreuve lors de l’événement annuel de Digital Switzerland, avec pour objectif de créer une vraie société anonyme. Résultat: l’ensemble des étapes, de la saisie des données à la validation de l’inscription par le Registre du commerce de Zoug, s’est déroulé en 1h37, constituant non seulement une première mondiale, mais aussi la preuve qu’au-delà du bitcoin et des cryptomonnaies, la blockchain apporte une vraie valeur ajoutée pour simplifier des processus inutilement complexes à tous les niveaux.

Source : Le Temps

Posted in Blockchain, Press Review | Tagged , , | Leave a comment

Le développement la Crypto Valley profite aux agences de communication

Vous connaissez cet adage: pendant la ruée vers l’or, ce ne sont pas les chercheurs d’or qui se sont le plus enrichis mais les vendeurs de pioches. C’est exactement ce qui est en train de se produire à la Crypto Valley de Zoug, haut lieu mondial de l’industrie des monnaies virtuelles. Tout un écosystème répondant aux besoins des startups de la blockchain est en train de se mettre en place.

Une des agences de «public affairs» les plus en vue du pays – Furrerhugi – vient de s’associer avec la société d’investissement zougoise Lakeside Partners pour fonder Narwal Blockchain PR. Cette nouvelle entité propose aux jeunes pousses des cryptomonnaies de les aider à s’implanter dans la région, supervise leur communication et enfin de leur organiser un Initial Coin Offering (ICO). Cette dernière opération consiste à émettre de la monnaie virtuelle remise à des investisseurs en échange de fonds.

D’après la documentation officielle de Narwal Blockchain PR, les initiateurs se voient comme des «bâtisseurs de ponts entre l’ancien et le nouveau monde de l’entreprise».

Source : Bilan

Posted in Blockchain, Cryptocurrency, Press Review, Public Affairs, Startup | Tagged , , | Leave a comment

Nous sommes soucieux de notre vie privée, et pourtant nous utilisons Facebook – François Charlet

Le texte suivant est extrait du blog de François Charlet :

“Le fait est que, malgré le scandale actuel concernant Facebook et Cambridge Analytica, aucun d’entre nous ne va supprimer son compte Facebook ou, au moins, prendre des mesures ou résolutions pour mieux protéger sa vie privée et ses données. (Voici d’ailleurs quelques outils que vous devriez utiliser lorsque vous surfez sur le web.) Cette absence de réaction s’appelle le paradoxe de la vie privée.

Il ressort ainsi que, même si notre vie privée et nos données nous tiennent à cœur, nous sommes ravis d’avoir des cartes de fidélité (qui permettent certes d’avoir des réductions ou autres avantages, mais surtout donnent la possibilité de suivre nos comportements d’achat). Un sondage effectué en 2015 a d’ailleurs montré que 33% à 51% des personnes interrogées ne seraient pas d’accord avec le contrat suivant.

La confusion viendrait d’abord du fait que l’inquiétude relative à la vie privée est un sentiment abstrait qu’on a du mal à exprimer et à caractériser. “Par conséquent, il est difficile de donner une valeur absolue à la vie privée ni [sic] à évaluer en termes réels les préjudices potentiels qui pourraient être infligés si cette vie privée est violée.”

Ainsi, bien que les citoyens sont généralement soucieux de leur vie privée (même ceux qui déclarent n’avoir rien à cacher), “ils n’ont souvent pas l’expertise ou les connaissances nécessaires pour contrôler leur vie privée ou les conséquences potentielles d’une violation de cette vie privée”. Et je ne les en blâme pas : lire des conditions générales d’utilisation ou des politiques de confidentialité, les comprendre, étudier le fonctionnement des outils de collecte de données et s’intéresser aux méthodes de traitement des données et de profilage demandent du temps et beaucoup d’investissement que n’a pas le consommateur ou utilisateur moyen. Ce d’autant que les différences entre les conditions générales et la réalité peuvent être flagrantes ou subtiles, tout en étant une question de sémantique.

Du coup, nous prenons un risque. “Prendre des mesures pour protéger la vie privée dépend en grande partie du calcul que font les gens, même inconsciemment, des risques par rapport aux avantages. Le problème avec cette équation, c’est que les gens sont particulièrement mauvais pour évaluer les risques, surtout lorsqu’il s’agit de la protection de la vie privée.” Nous faisons ainsi une analyse du risque sur la base de notre instinct et de notre intuition, lesquels sont sujets à nos sentiments. Cela conduit à un raisonnement biaisé, quand bien même les raisons du biais sont expliquées (ce que je fais céans depuis des années). La menace potentielle est ainsi sous-estimée, de même que ses impacts potentiels.”

Vous pouvez lire le texte complet sur le blog de François Charlet

Posted in Press Review, Privacy & Surveillance | Tagged , | Leave a comment

Swiss private security industry is booming abroad

Since the Federal Act on Private Security Services Provided Abroadexternal link was introduced in 2015, all Swiss security companies are obliged to report their operations abroad to the Swiss authorities. Last year, 450 such reports were received by the government – 114 more than in 2016.

Over half of the reported missions involved personal security and the guarding of goods and properties “within a complex environment”, according to the FDFA’s annual report. Activities of this kind saw the biggest increase last year – 279 such missions were carried out, compared to 114 in 2016.

The two other most important sectors of the industry were private intelligence activities (109 registered operations) and so-called “operational or logistical support for armed or security forces” (50 registered operations).

The latter includes operation and maintenance of weapons systems as well as consulting and training. The demand for both these types of operations remained stable compared to the previous year, according to the report.

Source : Swissinfo

Posted in Press Review, Private Intelligence | Tagged | Leave a comment