Genève, douillet nid d’espions

Malgré la fin de la Guerre froide, le renseignement ne s’est jamais si bien porté au bout du lac. L’ONU, les banques, le négoce, les nouvelles fortunes des pays émergents forment un terreau favorable. Les espions étrangers, plus surveillés depuis que d’autres pays ont durci les lois sur la sécurité intérieure après 2001, se rabattent sur la Suisse. Des spécialistes s’en inquiètent

http://www.letemps.ch/Page/Uuid/1da30ec4-dd53-11df-8de7-92ad7282a89e/Gen%C3%A8ve_douillet_nid_despions#.UkMvCGQY2p0

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Competitive Intelligence, Press Review, Privacy & Surveillance, Private Intelligence, State Intelligence. Bookmark the permalink.

Leave a Reply