La Suisse, plaque tournante de l’espionnage électronique

http://www.rts.ch/info/sciences-tech/5349942-la-suisse-plaque-tournante-de-l-espionnage-electronique.html

http://www.nouvo.ch/2013/11/logiciels-espions-swiss-made-dreamlab-gamma-neosoft

Profitant de règles plutôt souples et d’une certaine opacité, au moins huit sociétés suisses se sont spécialisées dans l’exportation de système d’espionnage et de surveillance, y compris vers des régimes totalitaires. Un ancien employé du secteur témoigne.

Espionner vos conversations téléphoniques, votre ordinateur, décrypter vos messages ou vos emails, les techniques de surveillance sont aujourd’hui développées par près d’une centaine de sociétés dans le monde. Un secteur juteux qui pèserait à lui seul plus de 5 milliards de francs par an, d’après l’ONG Privacy International.

Alors que plusieurs entreprises implantées en Suisse, filiales ou intermédiaires de grands groupes internationaux, travaillent activement à se faire une place sur ce marché mondial de la cybersurveillance (lire: Les Etats autoritaires peuvent acheter leurs logiciels espions en Suisse), la rédaction de Nouvo a rassemblé des informations inédites sur ces sociétés qui ont fait des logiciels d’intrusion ou des virus informatiques leur commerce en territoire helvétique.

Carte des sociétés à la pointe de la cybersurveillance en Suisse

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Competitive Intelligence, Intelligence Economique, Press Review, Privacy & Surveillance, Private Intelligence. Bookmark the permalink.

Leave a Reply