La Suisse remporte la première Coupe des Alpes de cybersécurité contre l’Autriche

http://www.melani.admin.ch/dienstleistungen/archiv/01560/index.html?lang=fr

La première édition de la Coupe des Alpes de cybersécurité a eu lieu du 5 au 7 novembre 2013 à Linz. Pendant plus de onze heures, les deux équipes d’Autriche et de Suisse se sont efforcées de déchiffrer des codes, de trouver des failles de sécurité et d’accéder à des téléphones portables et à des tablettes. L’équipe de Suisse a finalement remporté la compétition, recevant le trophée du vainqueur lors de la remise des prix qui a eu lieu au musée d’histoire militaire de Vienne, en présence de nombreux invités des milieux politiques, militaires et économiques.

Un défi pour la cybersécurité

Afin de prévenir une pénurie de spécialistes en cybersécurité tout en facilitant la tâche des milieux économiques à la recherche de talents, l’association «Cyber Security Austria» (CSA) a lancé en 2012 le Défi de la cybersecurité. Cette compétition est le fruit d’une collaboration entre le «Kuratorium Sicheres Österreich» (KSÖ), équivalent autrichien de la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (MELANI) de la Confédération et du Congrès informatique de la police suisse (SPIK), et les services de renseignements de l’armée autrichienne. Elle a intéressé des centaines d’écoliers, qui se sont affrontés sur Internet pour gagner une place en finale. Les jeunes qualifiés se sont ensuite rendus à la finale, où ils ont été répartis en deux équipes concourant pour le titre.

En 2013, l’association «Swiss Cyber Storm» a, sous l’égide de MELANI et du SPIK, repris cette idée dans le cadre d’une refonte de sa conférence annuelle. Sous l’égide de «Cyber Security Austria», il a été décidé d’organiser une compétition qui opposerait la Suisse à l’Autriche et qui s’adresserait non seulement aux écoliers, mais également aux étudiants. La Coupe des Alpes de cybersécurité était née.

Coupe des Alpes de cybersécurité

La première édition de la Coupe des Alpes de cybersécurité a eu lieu du 5 au 7 novembre 2013 à Linz. Tandis que la première journée a été consacrée à des activités visant à forger l’esprit d’équipe et à amener les participants à mieux se connaître, le deuxième jour a vu se dérouler la compétition proprement dite. Pendant plus de onze heures, les deux équipes d’Autriche et de Suisse se sont efforcées de déchiffrer des codes, de trouver des failles de sécurité et d’accéder à des téléphones portables et à des tablettes. Attaquer ne suffisait pas, il fallait également prendre des mesures pour empêcher tout accès illicite. L’équipe suisse a finalement remporté la compétition, recevant le trophée du vainqueur lors de la remise des prix qui a eu lieu au musée d’histoire militaire de Vienne, en présence de nombreux invités des milieux politiques, militaires et économiques.

Perspectives

L’idée de créer sous la forme d’une compétition de cybersécurité une plateforme destinée à la recherche de talents et à l’encouragement de la relève ainsi que la réussite de sa mise en œuvre ne sont pas passées inaperçues. Ainsi, l’Allemagne participera à la prochaine édition de la Coupe des Alpes. Les épreuves de qualification pour la prochaine Coupe se dérouleront, comme en 2013, dans le cadre de la conférence «Swiss Cyber Storm», dont la cinquième édition aura lieu le 22 octobre 2014 au KKL Luzern (Centre Culture et Congrès Lucerne). Les écoliers et les étudiants intéressés peuvent dès maintenant se préinscrire sur www.verbotengut.ch.

L’association «Swiss Cyber Storm»

L’association «Swiss Cyber Storm» a été fondée en novembre 2012 par des personnes issues des domaines de la formation et de l’industrie. Organisatrice de «Swiss Cyber Storm», une conférence tournée vers l’étranger et dédiée à la sécurité informatique, l’association a pour principal objectif de trouver, d’encourager et de mettre en réseaux les talents de Suisse dans le domaine de la cybersécurité.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Cyber Defence, Economic Warfare, Privacy & Surveillance, State Intelligence. Bookmark the permalink.

Leave a Reply