La cartographie des risques selon Davos

http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/debat/0203251267585-la-cartographie-des-risques-selon-davos-644338.php

Avant les débats, le constat. Comme chaque année, les organisateurs du Forum économique mondial de Davos ont présenté jeudi dernier à Londres leur neuvième rapport sur les risques mondiaux, préambule du sommet qui démarre demain. Ce document de soixante pages, élaboré avec des entreprises spécialisées dans le risque et l’assurance (Marsh & McLennan, Swiss Re, Zurich Insurance Group) et des universitaires (Université nationale de Singapour, Oxford Martin School, Wharton School), dresse la liste des principales menaces pour l’économie mondiale sur dix ans. Soit une liste de 31 scénarios catastrophes, sélectionnés et classés selon leur probabilité et leur dangerosité par 700 experts mondiaux issus d’entreprises, de gouvernements, d’ONG ou d’universités.

Si l’étude se penche sur cinq catégories de risques (économique, environnemental, technologique, sociétal et géopolitique), les sujets liés à l’économie et au climat arrivent cette année largement en tête des préoccupations. Les crises financières, le niveau élevé de chômage et de sous-emploi et l’accroissement des inégalités de revenus sont vus comme ayant à la fois un fort impact et une forte probabilité de se réaliser au cours de la prochaine décennie, tout comme les catastrophes dues au changement climatique et les crises liées à l’eau.

Mais la partie la plus instructive de l’édition 2014 concerne la façon dont ces risques systémiques, c’est-à-dire susceptibles de faire s’effondrer des systèmes entiers, sont connectés entre eux. « Chacun des risques examinés pourrait provoquer une défaillance à l’échelle mondiale, mais c’est leur interconnexion qui présente le plus grand danger », explique Jennifer Blanke, économiste en chef au Forum économique mondial. Le rapport pointe par exemple le lien entre les inégalités de revenus et l’instabilité politique, ou entre le changement climatique et les éventuelles guerres de l’eau.

Trois classements
Le rapport du WEF classe les risques selon trois critères différents.
Risques les plus préoccupants
1) Crises budgétaires.
2) Chômage et sous-emploi.
3) Crises de l’eau.
4) Inégalités de revenus.
5) Changement climatique.
Risques les plus probables
1) Inégalités de revenus.
2) Evénements météorologiques extrêmes.
3) Chômage et sous-emploi.
4) Changement climatique.
5) Cyberattaques.
Risques susceptibles d’avoir le plus d’impact
1) Crises budgétaires.
2) Changement climatique.
3) Crises de l’eau.
4) Chômage et sous-emploi.
5) Effondrement d’infrastructures d’information critiques.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Resilience, Risk Management. Bookmark the permalink.

Leave a Reply