Un détective suisse accusé d’espionnage dans l’affaire Areva

http://www.rts.ch/info/suisse/5856133-un-detective-suisse-accuse-d-espionnage-dans-l-affaire-areva.html

Jugé à Paris, le dirigeant de la société suisse Alp Services est exposé à une peine d’amende dans le cadre d’une affaire d’espionnage contre l’époux de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon.
Une peine d’amende, dont le montant a été laissé à l’appréciation du Tribunal correctionnel de Paris, a été requise vendredi contre le dirigeant d’un cabinet suisse d’investigations privées.

Il est poursuivi pour complicité et recel de violation du secret professionnel dans le cadre d’une affaire d’espionnage contre l’époux de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon. En toile de fond de cette affaire, le rachat controversé de la société minière canadienne Uramin.

Mystérieux rapport
En décembre 2011, Olivier Fric et son épouse Anne Lauvergeon trouvent à leur domicile, sous pli anonyme, un mystérieux rapport de 43 pages intitulé “Pomerol 4”, provenant de la société suisse Alp Services.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Intelligence Economique, Press Review, Privacy & Surveillance, Regulation. Bookmark the permalink.

Leave a Reply