Affaire Giroud : Le détective privé se dit «victime de la jalousie de certains»

http://www.20min.ch/ro/news/dossier/giroud/story/Le-d-tective-priv–se-dit–victime-de-jaloux–20152839

Le détective privé mandaté par l’encaveur valaisan Dominique Giroud pour trouver l’auteur d’une fuite dans la presse est sorti de prison mercredi dernier.

Pour le détective privé, l’un des quatre hommes récemment mis en examen par la justice genevoise «ne dit pas la vérité». Le hacker «n’assume pas ses actes», assure-t-il, ajoutant que l’homme lui a confié avoir tenté de pirater les ordinateurs des deux journalistes travaillant sur les déboires fiscaux de Dominique Giroud avant de le nier devant le procureur.

«J’étais opposé à cette idée» de piratage, tout comme l’agent secret, poursuit-il. Le détective, qui a voulu témoigner de manière anonyme, ajoute qu’il n’était pas présent au début de la réunion où l’idée a été évoquée pour la première fois et qu’il ne sait pas qui l’a eue: «enfin, je sais que ce n’est pas moi», affirme-t-il.

«Dominique Giroud m’a parlé de ses problèmes fiscaux et de coupages de vin. Il voulait connaître l’auteur de la fuite dans la presse sur ses affaires. Je lui ai dit que j’allais sonder mon réseau. C’est tout», raconte le détective.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Federal Intelligence Service, Press Review, Privacy & Surveillance, Private Intelligence, Regulation, Risk Management, State Intelligence and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply