La vérité sur les officines suisses d’espionnage

http://www.challenges.fr/entreprise/20120509.CHA6214/la-verite-sur-les-officines-suisses-d-espionnage.html

Coincée entre une boulangerie et un magasin de meubles pour cuisines et salles de bains, l’entrée de l’immeuble ne paie pas de mine. C’est pourtant ici, dans une rue anonyme de Genève, que se trouvent les bureaux d’Alp Services. Cette société a fait les gros titres de la presse pour avoir espionné Olivier Fric, le mari de l’ancienne patronne d’Areva, Anne Lauvergeon. Cette PME de 20 personnes dirigée par Mario Brero a été mandatée par Areva pour quatre enquêtes (baptisées de “Pomerol 1” à “Pomerol 4”), liées au rachat du groupe canadien UraMin par le leader mondial du nucléaire en 2007.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Competitive Intelligence, Intelligence Economique, Press Review, Privacy & Surveillance, Regulation, Swiss Banking. Bookmark the permalink.

Leave a Reply