Protection de la Suisse contre les cyberrisques SNPC

http://www.isb.admin.ch/themen/01709/index.html?lang=fr
Les technologies de l’information et de la communication (TIC) ont modifié fondamentalement l’économie, l’Etat et la société. L’utilisation du cyberespace (p. ex. Internet et les réseaux mobiles) a certes offert beaucoup d’avantages et d’opportunités.

Reste que le réseau numérique permet aussi de perturber le fonctionnement des infrastructures utilisant les technologies de l’information et de la communication (infrastructures TIC) ou d’en abuser à des fins hégémoniques, terroristes, d’espionnage ou de criminalité. Les perturbations, les manipulations et les attaques ciblées commises au moyen des réseaux électroniques constituent des risques inhérents à une société de l’information. On peut donc s’attendre à ce que celles-ci se multiplient à l’avenir.
Puisque la protection des infrastructures TIC contre les cyberrisques représente un intérêt majeur pour la Suisse, le Conseil fédéral a approuvé la «stratégie nationale de protection de la Suisse contre les cyberrisques».

Le Conseil fédéral a chargé le Département fédéral des finances (DFF) de la mise en œuvre de la stratégie en collaboration avec l’administration fédérale, les cantons et l’économie jusqu’en 2017 et de mettre en place un organe de coordination.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply