Le Service de renseignement suisse a laissé échapper Hervé Falciani

http://www.rts.ch/info/suisse/7158248-le-service-de-renseignement-suisse-a-laisse-echapper-herve-falciani.html

A la veille du procès d’Hervé Falciani au Tribunal pénal fédéral, Le Matin dimanche révèle que le Service de renseignement de la Confédération a laissé échapper l’ex-informaticien de HSBC qui a livré des données bancaires en France.
En juillet 2008, le Service de renseignements de la Confédération (SRC) a reçu des informations précises au sujet d’une personne, dénommée Ruben al-Chidyak, cherchant à vendre des données bancaires volées de HSBC aux services secrets allemands. Or ces derniers et le SRC n’ont rien fait.

Le vice-directeur du SRC explique dans Le Matin Dimanche qu’al-Chidyak, qui s’avérera être plus tard Hervé Falciani, n’a pas pu être identifié et qu’il n’était pas possible de s’adresser à des services tiers “en raison de la sensibilité de la source”. Le SRC ne s’est rendu compte qu’au début 2009 que la police judiciaire fédérale avait ouvert une enquête depuis mai 2008 contre al-Chidyak.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply