La Suisse et le cloud computing à l’ère Post-Snowden

http://www.foraus.ch/#!/fr/themes/c!/content-5182-Vers-un-paradis-des-donnes

Garantir la protection des données numériques dont le stockage est confié à un fournisseur de service -les données présentes au sein du cloud- présente un double avantage économique et éthique dont la Suisse peut tirer profit. Dans cette perspective, ce papier de discussion se découpe en quatre parties. La première, à but introductif, vise à contextualiser la problématique de la surveillance des données numériques stockées à l’ère post-Snowden. La seconde met en exergue certains des principaux arguments de la philosophie morale et politique démontrant qu’il existe de bonnes raisons d’accorder une valeur à la vie privée – et donc à la protection des données – pour des raisons liées à l’autonomie, à la dignité et à l’intimité interpersonnelle. La troisième partie dresse un état des lieux des mérites de la législation suisse actuelle sur la protection des données et de l’avantage comparatif qu’elle offre aux entreprises numériques notamment par rapport au pays hôte des géants du clouding : les USA.

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply