La protection des données menace l’innovation

L’accord européen sur la protection des données, qui introduit un droit à l’oubli, répond au désir de se réapproprier ses données individuelles, mais il introduit de lourdes sanctions, accroît le fossé entre l’Europe d’un côté, l’Asie et les Etats-Unis de l’autre, et réduit l’accès aux nouvelles formes d’assurance

Interdit en Europe mais pas aux Etats-Unis

L’utilisation des données génétiques est interdite aux assureurs européens. Au Royaume Uni, un moratoire a été défini jusqu’en 2019. Par contre aux Etats-Unis, selon une étude de Sigma, le Genetic Information Nondiscrimination Act (GINA) autorise l’utilisation de l’information génétique dans les assurances vie, dépendance et invalidité, mais l’interdit à l’assurance maladie. Pour compliquer encore le tableau, il convient d’ajouter que certains Etats l’interdisent, d’autres non et que certains se satisfont du consentement de la personne.

L’individu dont le comportement est sain obtient un avantage financier. L’assureur sud-africain Discovery offre des rabais (primes d’assurance, cinéma, hôtels, voyages, fitness) si ses clients arrêtent de fumer, se nourrissent sainement et pratiquent un sport. La rentabilité de l’assureur s’accroît dans le sillage des assurés. Le modèle s’étend. Discovery a signé un accord avec le groupe chinois PingAn et aux Etats-Unis avec John Hancock.

Cette stratégie encourage sans doute un comportement sain, accroît l’espérance de vie et permet une plus grande précision dans la gestion des risques. Mais les avantages offerts par Big Data peuvent-ils se marier à la méfiance affichée par l’UE à l’égard de l’économie et de l’innovation?

Le débat sur l’effet économique de ce meilleur contrôle de la santé reste également ouvert. Dans «Death and Taxes» (iea.org), Christopher Snowdon montre par exemple que le coût total (sur toute la vie de l’individu) de l’augmentation de la longévité liée à un style de vie sain est considérablement supérieur au coût des gens au mode de vie moins sain (obésité, fumée, alcool).

Source: La protection des données menace l’innovation – Le Temps

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply