Les PME suisses ignorent encore les risques de cybercriminalité économique

Les entreprises ne réagissent que lorsqu’elles sont victimes d’une attaque ou d’un vol de données

Boom de la cyberassurance
L’autre motif s’explique par l’omerta qui prévaut lorsque des entreprises sont victimes d’une attaque informatique. Pour des raisons concurrentielles, «elles n’en parlent pas, ajoute Sébastien Jaquier. Au sein de l’Institut de lutte contre la criminalité économique, nous tentons de leur expliquer ce qu’elles peuvent gagner par la prise de mesures techniques et humaines pour se défendre en amont. C’est un message qui reste encore compliqué à leur faire passer.»

Les entreprises sont donc de plus en plus nombreuses à s’assurer en cas de cyberrisques. Deux études publiées fin 2015 par Allianz Global Corporate & Speciality (AGCS) et PwC prédisent un boom mondial du secteur des primes de cyber-assurance. Un marché qui devrait atteindre un volume de 7,5 milliards de dollars en 2020. Près du triple en 2025.

Source: Les PME suisses ignorent encore les risques de cybercriminalité économique – Le Temps

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply