Le livre de Nicolas Sarkozy passé au crible d’un logiciel qui détecte les nègres littéraires

On n’arrête pas le progrès. Une start-up suisse romande baptisée OrphAnalytics a développé un logiciel censé détecter les auteurs qui recourent à des “nègres” ou des ghostwriters pour rédiger leurs travaux à leur place. Pensé à l’origine pour prévenir le plagiat et la triche dans les copies étudiantes, ce logiciel a été testé par la radio-télévision suisse RTS sur les oeuvres littéraires de Nicolas Sarkozy, dont son dernier best-seller “La France pour la vie”, ainsi que celles de François Bayrou. Et si l’un passe le test sans encombre, l’autre va devoir s’expliquer sur la paternité de sa bibliographie.

Comment tout cela fonctionne-t-il? Tournures de phrases, vocabulaire courant, effets de style… Un algorithme découpe le texte en séquences afin d’identifier statistiquement “l’empreinte stylistique” de son auteur. Il suffit ensuite de comparer cette carte linguistique à celles d’autres textes du même rédacteur pour s’assurer qu’elles correspondent.

La RTS a donc passé au crible toute la bibliographie de l’ancien président de la République, depuis sa biographie de Georges Mandel (1994), un temps soupçonnée de plagiat, jusqu’à “La France pour la vie” (2016), oeuvre présentée comme sa plus personnelle, en passant par “Les lettres de mon château” (1995), suite de lettres parodiques publiées dans Les Echos en 1995 sous le pseudonyme de Mazarin et dont Nicolas Sarkozy a fini par reconnaître la paternité en 2004.

Le résultat est “assez féroce” à en croire Claude-Alain Roten, inventeur du logiciel: l’algorithme de la société OrphAnalytics a bien détecté trois empreintes stylistiques différentes pour ces trois ouvrages.

Source: Le livre de Nicolas Sarkozy passé au crible d’un logiciel qui détecte les nègres littéraires

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply