Des cybercriminels s’attaquent à la place financière suisse

Des cybercriminels s’attaquent à la place financière suisse. Au moins dix banques ont reçu en début de semaine des menaces de la part d’un collectif de hackers nommé Armada. Dans son message, le groupe affirme qu’il paralysera les serveurs des institutions si celles-ci ne s’acquittent pas d’une somme de 10’000 francs, à verser en 25 bitcoins (à l’heure actuelle, 1 bitcoin vaut 400 francs).

Les inconnus ont par ailleurs précisé qu’ils nuiront aux entreprises qui ne cèdent pas au chantage en lançant une attaque par déni de service (DDoS). Celle-ci consiste à rendre indisponible un service en submergeant ses serveurs de requêtes afin de les saturer. Si l’argent n’est pas versé dans les délais impartis, la somme revendiquée est doublée à 50 bitcoins. Chaque jour supplémentaire coûte 20 bitcoins en plus, peut-on lire dans le document que les entreprises ont reçu. «Ce n’est pas une blague. Nos attaques sont très puissantes», écrit le collectif.

Source: 20 Minutes

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply