10.09.2016 conférence ACAMIL / ETHZ : la guerre économique moderne : défis et stratégie

Die diesjährige Herbsttagung der MILAK findet am Samstag, 10. September 2016 an der ETH Zürich statt. Als Tagungsleiter amtet PD Dr. Marcus M. Keupp, Dozent Militärökonomie. Unter dem Titel «Der moderne Wirtschaftskrieg – Herausforderungen und Strategien» beleuchten hochkarätige Referenten die Thematik aus verschiedenen Blickwinkeln.

Screen Shot 2016-08-17 at 09.05.51.png

La guerre économique est un concept au contour encore flou. Dans une perspective mercantiliste, la guerre économique est une action militaire ayant des finalités économiques. Dans un conflit armé, la guerre économique permet de faire pression sur les populations (blocus, boycott). En relation internationale, la guerre économique désigne un conflit entre économies concurrentes dans le jeu des échanges internationaux. La concurrence exacerbée par la crise économique peu entrainer des pratiques agressives, voire illégales (espionnage industriel, cyberattaque).

Aujourd’hui, le cyberespace est la dimension privilégiée pour la guerre économique moderne. Les principaux outils sont la guerre de l’information et les cyberattaques. Les Etats ne sont plus la cible unique. Les entreprises stratégiques et les infrastructures critiques sont également des « high value target ».

Lors de cette « Herbsttagung » nous voulons explorer les défis et les stratégies liés à la guerre économique moderne pour la Suisse et son armée. Le secteur public et le secteur privé doivent aujourd’hui collaborer pour faire face aux nouvelles menaces hybrides. C’est pourquoi nos conférenciers proviennent du monde de l’économie, de l’Armée, des infrastructures critiques et même des pays du Golfe. Ensemble, ils répondront aux défis et stratégies de la guerre économique moderne.

Annonce jusqu’au 26 août via e-mail info.milak@vtg.admin.ch

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!

This entry was posted in Agenda, Cyber Security, Economic Warfare, Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply