[A Voir] Le dragon à mille têtes : Quand Arte enquête sur l’espionnage économique chinois

En passe selon les prévisions du PCC de devenir la première puissance économique mondiale en 2020, la Chine use et abuse de l’attractivité de son vaste marché intérieur. Pour y accéder, entreprises et États s’exposent, consciemment ou naïvement, à l’action très organisée des services de renseignement chinois.

« Dragon » dont chaque tête représenterait une méthode d’action, ces services sont prêts à tout pour alimenter la Chine en informations vitales à son développement. Réseaux étudiants, soft power culturel, cyber attaques, argent, sexe, vols d’échantillons, autant de têtes que beaucoup d’acteurs économiques peinent à prendre au sérieux.

De l’industrie des énergies renouvelables à l’aviation civile, de l’Allemagne aux États-Unis en passant par la France, le documentaire « Le Dragon à mille têtes » illustre au travers de cas concrets les ressorts de l’impressionnante mécanique d’espionnage chinoise. Mécanique dont on ne connaît pas toutes les « têtes ».

About Alain Mermoud

If you think that Intelligence is expensive, consider the price of ignorance!
This entry was posted in Video. Bookmark the permalink.

Leave a Reply