L’influence des “fake news” sur la présidentielle française serait réelle

Le consultant en réseaux sociaux, Bakamo Social, basée à Londres s’est penché sur l’impact des éditeurs non traditionnels sur la campagne. Selon le PDG Jonathan Deitch, “une exposition accrue aux sites qui répandent des mensonges, des théories conspirationnistes, de la propagande pro-russe et des opinions racistes pourrait jouer un rôle crucial et finalement décisif” lors de l’élection.

Source : RTS Info

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l’actualité et la politique.

This entry was posted in Fake News, Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply