De la désinformation à la post-vérité

La propagande, par définition séduisante et ostensible, se veut positive (votez, militez..). Elle vante les réalisations d’un régime ou exalte le camp du bien. La désinformation, offensive et secrète dans ses mécanismes, est une falsification destinée à tromper l’opinion (et surtout à délégitimer l’autre) ; elle se distingue de la simple intoxication des dirigeants adverses (leur fournir de faux tuyaux pour les pousser à de mauvaises décisions) par la largeur de sa cible. Le terme désinformation est apparu au temps de la guerre froide, même si, la pratique de la tromperie et du stratagème est bien plus ancienne : des théoriciens comme Enée le Tacticien ou le Chinois Sun Tzu en traitaient, dès l’Antiquité.

Source : huyghe.fr

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l’actualité et la politique.

This entry was posted in Fake News, Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply