Les cyberattaques ne sonnent pas la fin du monde

Face aux risques de piratage, les appels à la vigilance se multiplient. A entendre les plus inquiets, il faudrait ériger une Convention de Genève digitale pour prévenir un «Hiroshima numérique»: ne dramatise-t-on pas quelque peu ?

Source : Le Temps

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l’actualité et la politique.

This entry was posted in Cyber Security, Press Review and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply