Après le label énergétique, voici le cyberlabel

Les trois fleurons européens de puces électroniques (NXP, STMicroelectronics et Infineon) et l’Agence européenne pour la sécurité des réseaux demandent plus de régulation. Leur idée? Un marquage pour l’Internet des objets.

Source : Le Temps

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l’actualité et la politique.

This entry was posted in Cyber Security, Internet of Things, Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply