Face au terrorisme, les réseaux sociaux sont des coupables idéaux

A chaque nouvel attentat, Facebook, YouTube, Google ou Twitter sont accusés d’être un terreau favorable au terrorisme. Les critiques pointent leur modération jugée trop faible et leurs systèmes de messageries cryptées.

Source : Le Temps

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l'actualité et la politique.
This entry was posted in Cyber Security, Google, Press Review, Social Media, Terrorism and tagged , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply