La fintech entre dans la phase des restructurations

Le groupe Centralway Numbrs, l’une des plus grandes fintechs suisses, supprime 50 emplois. C’est une phase normale, selon les experts. 50 à 80% des start-up disparaissent, estime Andreas Dietrich, auteur du rapport sur la scène fintech suisse.

Source : Le Temps

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l’actualité et la politique.

This entry was posted in Fintech, Press Review. Bookmark the permalink.

Leave a Reply