L’autorité de surveillance des espions suisses recherche des experts en banques de données et des francophones

Avec son équipe, le surveillant teste le degré de préparation et les connaissances des agents secrets pour savoir s’ils ont été formés et s’ils se sont adaptés à la nouvelle loi sur le renseignement entrée en vigueur en septembre dernier.

L’autorité dispose d’un budget de deux millions de francs et une équipe d’une dizaine de personnes. Avec un éventail adéquat de connaissances nécessaire – notamment en informatique – il n’a pas été facile de trouver du personnel spécialisé dans ce secteur. Et il faudrait encore étoffer l’équipe, dans l’idéal, en trouvant notamment des experts pour le traitement des banques de données. Des latins seraient également bienvenus: une seule Romande fait aujourd’hui partie de l’équipe.

Source : RTS Info

About Kilian Cuche

Etudiant en information documentaire. Passionné par les nouvelles technologies, l'actualité et la politique.
This entry was posted in Federal Intelligence Service, LRens, Press Review, Privacy & Surveillance, State Intelligence and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply