Une mine à cryptomonnaie dans les Alpes suisses : chercheurs d’or du 21ème siècle ?

Un nouveau type de mine apporte de l’espoir à Gondo, un village des Alpes suisses qui a connu son lot de malheurs au fil des ans. Dans cette localité de 40 habitants, la production de crypto-devises a remplacé l’exploitation traditionnelle de l’or.

A première vue, Gondo – une communauté isolée à la frontière entre la Suisse et l’Italie – est loin d’être le lieu le plus propice à une technologie aussi avant-gardiste, perturbatrice et source de division. Il a néanmoins été choisi comme site d’une mine de crypto-devises par la start-up Alpine Mining.

Crypto mining

«Gondo fournit une source d’énergie durable et écologique, ainsi qu’un prix de l’électricité très attractif», déclare Ludovic Thomas, co-fondateur de Alpine Mining avec Christophe Lillo. C’est particulièrement important compte tenu du débat qui fait rage dans les médias à propos de la consommation d’électricité des mines de crypto-devises.

Les prix de l’électricité sont également vitaux. Un précédent projet de mine de crypto-devises à Linthal, dans le canton de Glaris, avait échoué en raison du prix trop élevé de l’électricité.

Alpine Mining est actuellement en pourparlers avec d’autres centrales hydro-électriques du canton du Valais. La société a l’intention d’exploiter cette électricité peu coûteuse et respectueuse du climat pour devenir l’une des plus grandes mines de crypto-devises au monde.

Source : swissinfo

This entry was posted in Cryptocurrency, Press Review, Startup and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply