Le régulateur suisse FINMA encadre la crypto-économie

C’était une décision attendue par la communauté grandissante des investisseurs en cryptomonnaies et les émetteurs d’Initial Coin Offering, cette forme de crowdfunding reposant sur la blockchain avec l’émission de jetons donnant droit à un futur produit mais aussi à des dividendes et autres produits financiers.

Avec ses guidelines, la FINMA clarifie ce qui est possible ou non dans le domaine de la crypto-économie en posant un cadre bienvenu pour les acteurs mais aussi en mettant fin au Far West des ICOs. La FINMA avait reçu ces derniers mois plus de 100 demandes d’avis de droits de la part d’émetteurs d’ICOs.

Pour Alexis Roussel, cofondateur de la plateforme de trading de crypto-monnaies bity.com, ces guidelines sont bienvenues. «Non seulement la FINMA a fait un travail approfondi de nature à renforcer la position de la Suisse dans la crypto-économie mais elle éclaircit le cadre légal sans le changer. Elle va aussi très loin dans la reconnaissance de cette économie en évoquant pour la première fois dans un document officiel les cryptomonnaies alors qu’elle parlait de monnaies virtuelles jusqu’ici.»

Source : Bilan

This entry was posted in Blockchain, Cryptocurrency, Press Review and tagged , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply