Une société suisse veut émettre des billets de bitcoins

Le bitcoin reste un objet de débat, même sur sa définition. Ce n’est qu’un actif virtuel pour les autorités, une monnaie numérique pour ses partisans. Pendant que s’affrontent les partisans et les adversaires, une start-up zougoise tente de réconcilier les deux mondes.

Tangem, dont le siège se trouve dans la crypto-valley mais également présente à Singapour, a lancé le projet qui vise à émettre des billets de bitcoins, selon un communiqué. «Le cercle se referme», constate le site financier Finews.ch. Ce dernier ajoute que, parmi les fondateurs de la start-up, on trouve l’ancien chef de la filiale d’UBS à Moscou, Anselm Schmucki, deux experts informatiques, Andrey Kurennykh et Andrew Pantyukhin et le bureau d’avocats zougois MME, spécialisé dans les cryptomonnaies.

La société cherche à améliorer «la simplicité et la sécurité dans l’acquisition, la détention et la circulation des cryptomonnaies aussi bien pour les utilisateurs sophistiqués que les nouveaux», selon le communiqué.

Le groupe Kudelski a participé à l’analyse en profondeur de sa sécurité, sous la direction de Jean-Philippe Aumasson. Tangem a partagé le code source avec la société suisse pour un audit complet du processus de sécurité, toujours selon le communiqué. Le conseiller stratégique de la plateforme est Vijay Sondhi, ancien responsable de l’innovation auprès du groupe Visa.

Source : Le Temps

This entry was posted in Cryptocurrency, Cyber Security, Fintech, Press Review, Startup and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply