L’intelligence artificielle au service de l’armée – robots tueurs et guerre 4.0

Des drones ou des robots capables de tuer sans intervention humaine remplaceront-ils bientôt les soldats sur les champs de bataille ? L’intelligence artificielle va transformer les guerres du futur et peut-être les équilibres stratégiques existants.

Source : Geopolitis

Les robots pourraient être utilisés comme armes de destruction massive selon un expert en cybersécurité

Robert Siciliano, un expert en cybersécurité chez Hotspot Shield, prévient que les humains devraient « sans aucun doute » se préoccuper de ces « robots tueurs ».
“Il n’y a pas si longtemps, les avions bombardiers nécessitaient la présence d’humains dans l’avion. Maintenant nous avons des drones autonomes qui effectuent l’essentiel du travail pour nous. Qu’est-ce qui empêche aujourd’hui ces mêmes drones de définir des cibles réelles et commettre des erreurs dans certains cas ? ” a déclaré l’expert lors d’une interview sur FBN” Risk & Reward.

Source : Veille.ma

Potentielle cyberguerre

Devenus une réalité, les «robots tueurs» deviendraient rapidement la cible de piratages et d’une variante aggravée de la cyberguerre, disait en substance Kerstin Vignard, l’une de ses responsables. Sera-t-on à même de «ramener à la maison» une arme qui se met à agir de manière étrange parce qu’elle a été piratée par l’ennemi ou par un groupe de hackers anonymes? Et, bien plus, s’en rendra-t-on même compte, dans un théâtre des opérations où les armes, du fait de leur autonomie programmée et de leur capacité d’apprentissage, sont capables de mouvements qui échappent à la compréhension immédiate, fût-ce même à celle de leurs créateurs?

Source : Le Temps

Swissint : Lagebeurteilung 2018 – Zurich 23.11.2017

 Ausgewählte sicherheits- und gesellschaftspolitische Aspekte des nächsten Jahres

Details zum Programm sind der Einladung beigelegt – Ihre Einladung dient gleichzeitig als Eintrittskarte

Bitte übersenden Sie uns Ihren Anmeldung bis spätestens 22.11.2017 per E-Mail an veranstaltungen@swissint.ch, per Anmeldekarte per Post oder Fax an 044 285 1 51

Source  : Swissint

DEFTECH 2017 : Vision of Warfare 2037 – Thun 15.11.2017

PROGRAMM

Die Schweizer Armee: ein Blick in die Zukunft – Div. Claude Meier, Schweizer Armee

Mosaic Warfare – Thomas Burns – DARPA – Strategic Technologies Office

Radarsysteme der Zukunft – Peter Wellig, armasuisse W+T

Militärischer Einsatz von Hochleistungslasern – André Koch, Dynamic Phenomena Sàrl

Additive manufacturing and circular economy – Patricia Lopez Vicente, European Defence Agency

Cyber (In)security in Air Traffic Management – Vincent Lenders, armasuisse W+T

Wonders at the Threshold: Operational Priorities and Tensions and the Future of Military Platforms and Systems – Tate Nurkin, Jane’s by IHS Markit

Possible roadmaps for the Next Generation of tactical mobile communication systems -Marc Danzeisen, Rayzon Technologies AG

Les perspectives d’augmentation des capacités du soldat – Gérard de Boisboissel, CREC Saint-Cyr, Ecoles de Saint-Cyr Coetquidan

Die Zukunft der Robotik und ihre Auswirkungen auf Sicherheit und militärische Operationen – Markus Höpflinger, armasuisse W+T

Antizipation der Technologieentwicklung für die Sicherheit eines kleinen Staates -Hansruedi Bircher, armasuisse W+T

DEFTECH Vision Warfare 2017

DEFTECH-Vision-Of-Warfare-2037__15-November-2017_p2

Source : DDPS

Cybersecurity Switzerland 1st Edition – Porrentruy 7/8.12.2017

In a world full of security events, we desire to create a rupture meeting by gathering some of the most gifted speakers from very different horizons and countries to provide not a company or an institutional point of view, but their thoughts and analysis on the fast-evolving threat panorama, covering all security stakes and not only the merely technological one.

CEOs and decision-makers will benefit from the experience of skilled professionals from private companies, major institutions as well as military and intelligence officers and will be able to dicsuss with them the many options to tackle different problems of a complex security ecosystem.

During all meetings and congresses we organized so far, we observed the difficulty for CEOs and decision-makers to understand some niche-topics and not a few security specialist’s speeches. We consider our duty to gather some of the most gifted speakers from very different horizons to provide not a company or an institutional point of view, but their thoughts and analysis on the fast-evolving threat panorama, covering all security stakes and not only the merely technological one.

CEOs and decision-makers will benefit from the experience of skilled professionals from private companies, major institutions as well as military and intelligence officers and will be able to dicsuss with them the many options to tackle different problems of a complex security ecosystem.

A VIP’s time (in a company or public administration) is rare, that’s why the two-days event is tailor-made to satisfy the broadest audience.

The 1st day (7th of December) will be dedicated to cutting-edge speeches targeting CISOs, CIOs and CSOs (yet with a non-techie language and a wide range of topics interesting also for every decision-maker), while the 2nd day (8th of December) will be a « firework » of VIP speeches considering security on a 360° point of view, tailor-made for CEOs.

Source : Cybersecurity Switzerland

Compte rendu Herbsttagung ACAMIL – 09.09.2017 

Terrorismusbekämpfung in Europa: Der Beitrag der Streitkräfte

  • Programme complet disponible sur milak.ch

Couverture médiatique

Le directeur de la MILAK ouvre la conférence et salue les quelques 500 invités issus du monde académique, politique, de la police et de l’armée. Le Brigadier Stocker rappel que les forces armées sont en principe la seule réserve stratégique à disposition des Etats. Elles ont donc un rôle important à jouer dans le cas d’attaques terroristes.

L’organisateur de l’événement, le directeur de la chaire de stratégie de la MILAK, le Dr. Mauro Mantovani, ouvre la partie scientifique de la conférence et donne une première définition (ci-dessous) du terrorisme. Il précise que le but de la journée est de s’intéresser uniquement aux réponses qu’un Etat de droit peut donner au terrorisme.

Lire le reste du compte rendu en .PDF